Thématiques abordées

Session 1 : « L’innovation sur le terrain »

Aujourd’hui, un grand nombre d’unités de méthanisation sont en fonctionnement et nécessitent certains réglages et/ajustements afin d’optimiser leur(s) rendement(s). Par ailleurs, les installateurs et gestionnaires des sites sont parfois confrontés au manque de recul pour certaines technologies et se retrouvent dans l’obligation d’être à l’initiative de l’optimisation. Ces connaissances techniques, primordiales pour le bon fonctionnement des unités de méthanisation, restent le plus souvent peu ou pas connues et sont très rarement reprises par les institutionnels de la recherche. Comment aider à l’accompagnement des acteurs pour mieux capitaliser ces connaissances ?

Thèmes abordés : innovation par les acteurs de terrain, accompagnement scientifique,…

Session 2 : « Substrats et Territoires »

Fortement liée à la notion de territoire par la nécessité d’un approvisionnement de proximité en substrats, la méthanisation doit impliquer les acteurs locaux, publics ou privés, qui bénéficieront en retour des avantages des projets : traitement de déchets, production de digestats ou compost à intérêt agronomique, vente d’énergie…

Thèmes abordés : gisements, système d’information géographique (SIG), caractérisations biochimiques …

Session 3 : «Les nouveaux procédés de méthanisation »

Actuellement, en France, les filières de méthanisation se développent principalement à partir d’intrants ne présentant pas de concurrence avec l’alimentation humaine ou animale. Il en résulte une diversité importante d’intrants nécessitant des adaptations et/ou des développements spécifiques aussi bien en termes de procédé de méthanisation que de prétraitement. D’autre part, des études montrent également l’intérêt de la méthanisation dans le cadre de la maîtrise des émissions de gaz à effet de serre, notamment dans le secteur agricole. Pour répondre à ces nouveaux enjeux, cette technologie doit également s’adapter à de nouveaux modèles technico-économiques à travers le développement de technologies nouvelles.

Thèmes abordés : prétraitements, digesteurs, méthanisation voie sèche…

Session 4 : «Valorisation du biogaz »

La valorisation du biogaz sur les unités de méthanisation agricole et industrielle est un des points clé de la filière. Plusieurs possibilités peuvent être envisagées par les producteurs et notamment depuis la fin 2011, l’injection directe dans le réseau de gaz naturel. Outre les aspects classiques de métrologie et d’amélioration de la qualité du biogaz, cette session sera orientée sur l’injection et abordera les dernières avancées technologiques dans ce domaine.

Thèmes abordés : métrologie du biogaz, techniques d’épuration/compression…

Session 5 : « Les digestats »

La valorisation des digestats est une étape importante, voire limitante, pour l’équilibre financier et environnemental de certaines installations de méthanisation. Cette session présentera les derniers résultats obtenus sur la caractérisation des digestats, leurs post-traitements, les possibilités d’homologation des digestats et de leurs sous-produits, les impacts environnementaux du retour au sol des digestats.

Thèmes abordés : Données récentes sur la valorisation agronomique des digestats, Restitution du projet ANR DIVA (Caractérisation des DIgestats et de leurs filières de Valorisation Agronomique) et du projet VALDIPRO (homologation de matières fertilisantes pour la mise sur le marché de digestats).

Session 6 : « Acceptabilité de la filière »

La filière méthanisation, notamment la méthanisation territoriale, est caractérisée par la grande diversité des acteurs mis en jeu, la complexité politique et institutionnelle des projets d’installation et le caractère parfois controversé de ces projets. La compréhension de ces dynamiques sociotechniques apparait alors comme un facteur clé pour bien appréhender cette problématique. Ainsi, les résultats de travaux de recherche sur cette thématique, dans le contexte plus large du traitement des déchets, mais aussi les résultats spécifiques à la filière méthanisation, seront présentés.

Thèmes abordés : dynamiques sociotechniques autour du traitement des déchets, acceptabilité sociale en lien avec le territoire, dispositions sociales des porteurs de projets.